CHARTE DE QUALITÉ D'ÉLEVAGE

La Charte de qualité d'élevage de la LyCIA  a été développée dans l'objectif de fédérer des éleveurs partageant une même éthique de l'élevage félin, et ce, dans le respect du Lykoï et de ses adoptants.
Ces éleveurs adhérents sont les garants de programmes d'élevages de qualité  et sont directement impliqués dans le développement et la promotion de la race  selon les points suivants :
 
1- Conditions d'adhésions et obligations des adhérents
2- Santé
3- Conditions d'élevage
4- Politique d'élevage
5- Vente des chatons
6- Cession entre éleveurs
7- Comportement
8- Promotion de la LyCIA
 
 
1- Conditions d'adhésions et obligations des adhérents
a) Seuls les éleveurs signant la charte de qualité d'élevage peuvent adhérer à la LyCIA, ils en acceptent l'intégralité des points et s'engagent à les respecter scrupuleusement.
 
b) Les signataires s'engagent à œuvrer pour l'association et à valoriser le chat de race Lykoï.
 
c) L’éleveur, à partir d’une portée par an, doit être en conformité avec les lois en vigueur en France (loi du 6 janvier 1999, arrêté du 3 avril 2014, ordonnance du 7 octobre 2015, entre autres) ou en conformité avec les formalités sanitaires et fiscales applicables dans le pays de l'éleveur.
 
2- Santé
a) L’éleveur s’engage à mettre en place un suivi vétérinaire régulier de ses chats :
- vaccinations,
- vermifugations,
- échographies et tests divers…
 
b) Les reproducteurs doivent être testés :
 
- Au moins une fois pour écarter toute anomalie cardiaque dont la HCM par échographie chez un spécialiste en cardiologie.
 
- Pour tous les chats Domestiques "DSH" introduits dans le programme d'élargissement du pool génétique de la race (pour un travail de métissage), comme pour toute nouvelle mutation trouvée (afin de pouvoir effectuer leur enregistrement au Registre de Filiation du LOOF) les tests suivants devront être réalisés :
- par ADN pour le dépistage de HCM-MC (myocardiopathie hypertrophique) ; PKD (polykystose rénale) ; PKDef (déficience en Pyruvate Kinase) ; HK (myopathie hypokaliémique) ; GSD4 (glycogénose de type IV) ; SMA (atrophie musculaire spinale) ; PRA-rdAc (atrophie progressive de la rétine) ; ainsi que FELV/FIV ; Groupe Sanguin et aussi  la filiation (identification génétique par détection des fragments d'ADN amplifié par électrophorèse capillaire).
- échographie cardio rénale chez un spécialiste.
 
c) L'éleveur s’engage également à se tenir informé des avancées de la recherche en matière de santé et à les mettre à profit de son élevage.
 
3- Conditions d’élevage
a) Le bien-être de ses chats doit être la préoccupation principale de l’éleveur.
 
b) L’éleveur s’engage à élever ses chats et ses chatons dans des conditions de vie, d’hygiène et de respect, en leur fournissant :
 
- une alimentation de qualité  ;
 
- un espace suffisant pour chaque chat, reproducteur ou futur reproducteur, une séparation étant tolérée pour les étalons qui marquent ou en raison des contraintes dues au contrôle des naissances, les animaux ne devant toutefois pas être privés de contacts humains, ni vivre en cage, ils doivent disposer d’un milieu enrichi lui permettant d’exprimer son répertoire comportemental félin. Il doit pouvoir sauter librement sur des arbres à chat, être autorisé à s'étendre et se défouler physiquement, avoir des jouets, un griffoir, etc.... ;
 
- manipulation et stimulation des chatons par l’éleveur, puis par sa famille ou son entourage dès que l’âge du chaton le permet ;
 
- un suivi vétérinaire des chatons, des adultes ou des retraités (vaccinations, vermifugations, traitements antiparasitaires, tests divers…).
 
c) Les femelles n’auront pas plus d’une portée par an, et, en tout cas, pas plus de 3 portées sur 2 ans en cas de chaleurs répétées qui mettraient éventuellement en danger leur santé (cf. Annexe II de l’art. L214-6 de l’arrêté du 3 avril 2014).
 
d) Pour le confort et la santé des femelles, ainsi que la diversité du pool génétique, il est préférable de ne pas envisager de portées après l’âge de 6 ans (dans leur sixième année).
 
e) Accorder une retraite méritée aux mâles, en fonction de leurs conditions de vie et en gardant à l’esprit la diversité du pool génétique.
 
f) Les reproducteurs retraités devront avoir été stérilisés avant leur placement.
 
4- Politique d'élevage
a) Planifier chaque mariage (saillie extérieure incluse) dans un souci d’amélioration de la race.
 
b) Toujours dans un souci de diversité génétique, ne pas répéter systématiquement les mêmes mariages.
 
c) Les éleveurs s'engagent à ne pas faire reproduire un chat porteur d'une maladie, y compris en cas de saillie extérieure et demander une copie des tests du mâle en cas de saillie extérieure.
 
d) Ne sont pas acceptées, les saillies avec des chats « de type », sans pédigree pour les Lykoïs ou non enregistrés au registre de Filiation du LOOF (en France) pour les DSH dans le cadre d'un programme de métissage.
 
e) Ne sont pas acceptées, les saillies extérieures avec des reproducteurs appartenant à des éleveurs non déclarés, ou n’étant pas détenteurs d’un certificat de capacité, ou non déclarés auprès de la DDPP (pour les éleveurs français), ou n’ayant pas effectué les démarches administratives nécessaires, ou ne respectant pas les règles énoncées ici concernant les gestations des femelles, preuves à l’appui, ou n'étant pas en règle avec les lois de leur pays (pour les éleveurs étrangers).
 
5- Vente des chatons
a) Ne pas céder ses chatons avant l’âge de 12 semaines.
 
b) Les chatons devront au minimum être vaccinés (primo et rappel) contre le coryza et le typhus. Ils devront également avoir été vermifugés plusieurs fois et identifiés.
 
c) Ne pas vendre de chatons sans pedigree ou inscription au Registre de Filiation du LOOF ou au Livre des Origines Féline du pays concerné.
 
d) Ne pas vendre de chatons sans contrat de cession contenant les garanties légales vous engageant envers l'acquéreur.
 
e) Ne pas vendre de chatons sans dossier d'information utile sur la race.
 
f) Céder les chatons destinés à la compagnie stérilisés.
 
g) Offrir un suivi de ses chatons, aussi longtemps que possible et respecter ses engagements vis-à-vis de ses acquéreurs.
 
h) Ne pas pratiquer des tarifs susceptibles de décrédibiliser la race.
 
6- Cession entre éleveurs
a) Respecter les éleveurs et les contrats d'adoption de vos reproducteurs.
 
b) Dans le cas de la vente d’un chaton comme reproducteur, s’assurer, autant que possible, de son potentiel réel et ce, à tous points de vue (santé, standard, lignée, comportement, etc...).
 
c) Dans le cas de la vente d'un chaton comme reproducteur, apporter conseils et assurer un suivi du  programme d'élevage avec l'acquéreur éleveur tout en s'assurant  qu'il partage et respecte l'ensemble des points de la charte de qualité d'élevage de la LyCIA.
 
7- Comportement
a) L’éleveur respecte la législation en vigueur dans son pays.
 
b) L’éleveur accepte de montrer les lieux de vie de ses chats ainsi que les parents des chatons (mère si saillie extérieure) lors des visites d’adoptants.
 
c) L’éleveur a un comportement avenant, avisé sur le Lykoï et décent en exposition , comme sur les forums publiques.
 
d) Dans un objectif à la fois d’amélioration et de promotion, participer au minimum à 2 jours d’exposition féline par an (LOOF, FIFé, TICA, CFA, WCF…). Les présentations et salons animaliers généralistes ne comptant pas pour expositions félines.
 
e) Sans être une obligation, l'éleveur propose à ses éleveurs partenaires ou à ses adoptants d'adhérer à la LyCIA.
 
 
"Par ma signature, je m’engage à respecter les différents points de cette Charte de qualité d'élevage."
 
Le non-respect de la Charte de qualité d'élevage, signée par le membre au moment de l’adhésion, entraînera sa radiation.
Les cas particuliers ou non prévus seront examinés par le Conseil d’Administration.
Les conditions de révision ou modification de la Charte doivent être approuvées par le Conseil d’Administration.
Version papier de la Charte de Qualité d'Elevage de la LyCIA : 

Toute reproduction, même partielle, est interdite. Toute personne ne respectant pas le droit d'auteur ou à l'image s'expose à des poursuites.

©2018 by LYKOI CAT INTERNATIONAL ASSOCIATION.